Forum tout public - Avatars manga - Pas de magie - Un monde où tout est possible !
 

Partagez | 
 

 L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezechiel T. Shatos

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 31/07/2016

MessageSujet: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Lun 1 Aoû - 16:44


« L'heure de monter le thé en T »
Feat Kyalyss
« De 9h à 23h. De 9h à 23h. Il est 13h. De 9h à 23h. De 9h à 23h. Oui, je devrais avoir un peu de temps. Pas beaucoup, mais un peu quand même. De 9h à 23h. Héhé, c'est vraiment pas ouvert longtemps, tu ne trouves pas bel ange ? »

Le trottoir n'est pas tellement confortable, peut-être que, oui, peut-être que je devrais me relever. Voilà.

« HAAA! »

Comment la poussière peut oser s'être installée sur mon pantalon, mon pauvre petit pantalon. Il est tout neuf en plus, heureusement que je suis né avec deux mains, c'est pratique pour l'essayer.

« Frottons, frottons le pantalon. Au-revoir le poussière ♪ »

Là, voilà qui est mieux, je ne peux tout de même pas aller boire mon thé dans un sale état. Du thé. Boire mon thé qui n'est ni monté ni mon thé. C'est une catastrophe. Pourquoi diable n'ai-je pas mieux fait attention aux réserves. C'est encore la faute du lièvre, je lui avait bien dit de les vérifier toutes les 3h 33minutes et 33 secondes. Impossible de compter sur lui, c'est vrai qu'il fait une mauvaise calculatrice après tout. Il manque quelques boutons. Mais, mon théééé. Je sens mon visage se décomposer complètement, mon sourire s'est enfuie et je suis presque sûr que des cernes noires sont apparues d'un coup ! Ou alors c'est en passant un chiffon tâché de noir qu'elles sont apparut.

« Thééé, du théééé. Donnez moi mon thééé »

J'avance péniblement vers une table libre, c'est qu'il est vraiment difficile de marcher à quatre patte et encore plus de ramper. Heureusement qu'il n'y a pas de cailloux sur le trottoir. Ah. Peut-être qu'ils se sont tous accroché à mes affaires. Enfin, j'arrive à la table. Sortons les confettis et le thé de fête ! J'attrape laborieusement le pied de la chaise et me hisse pour me relever. C'est terrible comme je me sens faible sans thé. Rendez-moi mon thé. Une fois debout, plus ou moins en tout cas, je me laisse retomber sur la chaise et m'appuie contre le dossier. Enfin assis. Ah non. C'est étrange, le sol se trouve incroyablement près de mon visage. Depuis quand les chaises peuvent nous jeter à terre et depuis quand les pieds des chaises ressemblent à de vrai pied ? C'est marrant ça, le créateur de chaises à dû bien s'amuser en les fais... Ah non, il y a juste une personne assise ici. Tss, hors de question.

« Dites vous là, debout et déguerpissez, c'est machaise et matable. Zou, partez, hop hop hop ! Un peu de nerf ! 
- Mais ça ne va pas, je suis assis ici depuis tout à l'heure et je n'ai vu marqué nul part que votre nom s'y trouvait ! Allez embêter quelqu'un d'autre.
- De puis tout à l'heure vous dites, mais n'est-il pas temps de faire tourner et d'aller travailler un peu, ô grand paresseux ?»

On ne va pas y passer la nuit, c'est qu'il ne me reste pas longtemps jusqu'à la fermeture. Ni une ni deux, j'attrape cet espèce d'imitation d'être humain et je le vire de sa chaise. Bien sûr cet individu inconnu est particulièrement mécontent, me crie à la figure mille et une chose que je n'ai pas du tout retenu. Remarque je n'ai pas tellement écouté non plus. Il me vide son verre à la figure comme si j'étais un petit ami infidèle et s'en va en bramant. Baillant. Non, c'est toujours pas ça. Il s'en va en... Ha oui je sais ! Il s'en va en râlant ! Il peut bien râler, moi j'ai récupéré machaise et matable, quoi de plus important.

Rien.

C'est mouillé ce qu'il m'a jeté à la tête. C'est désagréable aussi.

En attendant je laisse ma tête rencontrer la table. Quelle journée pourrie mes amis. Ha ! Si vous saviez à quel point. Déjà un espèce d'être humain miniature et braillard est entré dans ma chapellerie en traînant un humain taille réelle et n'a pas arrêté de vouloir poser ses horribles petits doigts noueux sur mes chapeaux. A vendre, certes, mais ce sont mes chapeaux, pas le siens, il n'avait rien payé encore. A cause de lui j'ai passé mon temps à le suivre pour rattraper ses mains avant le drame, j'ai dû mesurer son crâne chevelu et prendre tout un tas de notes pour lui faire un chapeau à sa mesure. Ridicule. Il veut un simple chapeau à bord légèrement relevé et avec un bandeau d'une couleur accablante : blanc. Tellement triste. Faire son chapeau va être une horreur sans nom. Peut-être que je mettrais plutôt un bandeau vert et quelques plus ça et là, ça sera déjà beaucoup plus joli. Et ce couple qui n'en finissait pas de tourner en rond dans la boutique et qui n'avait cesse de m'interpeller pour que je réponde à leur question alors que j'étais occupé à boire ma toute dernière tasse de thé. Quel supplice d'être dérangé pendant cet incroyable instant. Vil manant, il faudra leur apprendre la vie un peu.

ET EUX ! Non, elle. Lui, peut-être ? Flûte, c'était qui déjà ? Par la barbe à papa, je ne m'en souviens plus. Peut importe, la chose qui est venue faire réparer un chapeau à osé me déranger alors que je comptais les lattes de parquets, on n'a pas idée. Je ne comprends pas non plus pourquoi il a pesté si fort lorsque j'ai dis que son chapeau ressemblait à un éléphant dans un boa. C'est mignon un éléphant dans un boa.

« Mon théééé. Je veux monter. Je veux teeellement la vingtième »


Dernière édition par Ezechiel T. Shatos le Lun 1 Aoû - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyalyss Hisawa

avatar

Scorpion
Messages : 64
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 16

Ma fiche membre de l'IOA
Mon secteur actuel: Le restaurant
Mon/Ma petit(e) Ami(e): Aucun
Mon nom de code: Violette

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Lun 1 Aoû - 17:45


L'heure de monter le the en T | Feat. Ezechiel |


Aujourd'hui il faisait un temps normal, puisque c'était un jour normal, que vivait la personne que j'étais : normale. Ah ... C'est épuisant. D'autant plus que du côté de l'agence, il n'y avait rien de nouveau. On cherche, on cherche... Pff, on cherche mais on ne trouve rien. C'est à ce moment là que cette idée fut chamboulée : au dehors un homme vêtu étrangement avait fait déguerpir un de nos clients. Je n'appréciais pas cela, je décidais donc d'aller voir ce qu'il se passait. Assise sur une des chaises du bar, un torchon sur l'épaule, tout en discutant avec Hisao, je voyais par dessus le coude de mon partenaire de discussion qui nettoyait un verre, une scène extravagante. Enfin quelque chose de pas normal ! Je posais mon chiffon sur le bord du comptoir, et offris un sourire à l'homme barmen. Je descendis de ma chaise, et passa l'entrée pour aller voir sur la terrasse ce qu'il se passait.

"- Et bien Monsieur, que se passe-t-il ?" le client avait fuit avant même que je ne puisse arriver. Heureusement qu'il avait payé sa boisson avant de se faire jarté. Je soupirai. Je pris mon petit carnet dans la poche de mon tablier, dans lequel j'avais coincé un crayon. Ah, la magie des spirales ! Je regardais l'homme qui avait la tête collée à la table, le torse avachi sur celle-ci. Je tapotais sur sa tête doucement.

"- Je peux prendre votre commande ? Ou alors vous souhaitez le menu peut-être ? Au menu du jour, queue d'hippopotame avec une sauce de kangourou ! "

Queue d'hippopotame ... Malgré que ce n'était pas mon plat préféré -c'est tellement sec et peu enrichissant comme viande !- il était à la carte et je devais le proposer. Quant à la sauce de kangourou, cela donne un goût bien étrange à la queue d'hippopotame, mais le goût n'est que plus agréable !


"- Avec en entrée, salade de chips de pommes de terres et de courgette, et en dessert, pomme d'amour sur un lit de fraise !"

L'entrée était déjà bien plus alléchante ... Après tout, qui n'aime pas les pommes de terres ? Et puis les chips de courgettes, c'est bon aussi ! Et la pomme d'amour, un grand classique.

Je me demandais ce que l'homme allait choisir, peut-être avait-il déjà mangé ? Je ne sais pas ... Il avait l'air dans un état pitoyable, peut-être avait-il faim ? Si c'était le cas il allait être servit avec notre menu du jour ! Bien évidemment, nous avons d'autre menu et d'autre plat, il pouvait choisir autre chose également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel T. Shatos

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 31/07/2016

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Lun 1 Aoû - 23:16


« L'heure de monter le thé en T »
Feat ma petite lavande ♥

Quelqu'un veut entrer dans ma tête ou quelque chose cherche à en sortir, quelque soit le sens il n'est pas question de laisser quoique ce soit ouvrir ma tête, j'ai encore besoin d'elle et je ne suis pas sûr qu'elle soit toujours aussi efficace avec une porte. Je crains que mes idées s'envolent au gré du vent et oublies de revenir à la maison. Peut-être que c'était justement mes idées qui voulaient fuir, ou revenir parce qu'il n'y a plus la moindre idée qui se promène dans mon cerveau. Trop de clients, pas assez d'amusement et surtout, surtout, plus la moindre goutte de thé ! Oh, pauvre, pauvre, petit palais, comme survivre sans thé. Nous serions bien embê.é si d'un coup on nous re.irais le t, commen. diable pourrions nous le prendre ins.allé confor.ablement à la .errasse d'un res.auran. ?

Impossible. Il faut garder le t, sans lui nous sommes fichu.

"- Je peux prendre votre commande ? Ou alors vous souhaitez le menu peut-être ? Au menu du jour, queue d'hippopotame avec une sauce de kangourou ! Avec en entrée, salade de chips de pommes de terres et de courgette, et en dessert, pomme d'amour sur un lit de fraise !"  

Hippopotame, si à l'inverse du kangourou il prend bien le thé, il l'a soufflé à lui tout seul et n'en a point laissé. Impossible de prendre une tasse en sa compagnie. Aaatend un peu, si une voix me parle, c'est qu'il y a une bouche. Jusqu'à prendre preuve du contraire les voix ont besoin de bouches, et de gorges, pour se manifester. Les bouches, elles, ont besoin d'un visage et ces derniers se promènent rarement sans corps.

Il faut voir ça !

Mon bras se lève doucement pour balayer l'air, mais manque de bol il n'y a personne. A moins que ça soit de l'autre côté. Humpf, bon, eh bien agitons le deuxième bras dans tous les sens jusqu'à trouver un truc. Un corps, une bouche, une tête, n'importe quoi ! Ha, je crois bien que j'ai trouvé. Certes, je m'attendais à toucher de la peau et ce truc ressemble plus à du textile, mais qu'importe, il y a sûrement de la peau sous le tissu. C'est assez simple à vérifier d'ailleurs. Je ramène sèchement mon bras vers moi et relève légèrement la tête de la table. Me voilà donc front à front avec un être vivant. Une femme pour être plus précis. Violet. Elle a des yeux violet.

Je les veux.

J'affermis mon emprise sur son chemisier, mon second bras s'étend alors que ma main se déplie. Je ne la quitte pas du regard, pas un instant. Oh, quel plaisirs d'avoir ces yeux, j'en souris d'avance.

Je les veux.

Je me tord et me redresse pour laisser plus de marge de manœuvre à mon bras qui poursuit son trajet et jusqu'à son œil.

Un lit de fraise ?

« Vous avez tant de fraises que ça que vous en faites des lits ? Que voilà une curieuse idée. »

Je la relâche d'un coup en éclatant de rire. Un lit de fraise, ils ont vraiment des idées tordu par ici. Je l'admet, j'ai beaucoup de mal à calmer mon rire. Vraiment, tellement que je suis obligé de reprendre la parole en riant à moitié.

« Du thé, jolie lavande, je veux du thé. Sers moi du thé dans une théière à thé. Des gâteaux, as-tu du thé au gâteau ? Non, attend, des gâteaux au.. Ha ! Des gâteaux avec le thé. Dis moi ce que tu as comme thé et gâteaux et laisse ce pauvre hippopotame en paix. »

Je me tourne à demi vers elle tout en m'appuyant d'une épaule sur la chaise.

« Comment fais-tu pour être derrière moi alors que tu es devant moi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyalyss Hisawa

avatar

Scorpion
Messages : 64
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 16

Ma fiche membre de l'IOA
Mon secteur actuel: Le restaurant
Mon/Ma petit(e) Ami(e): Aucun
Mon nom de code: Violette

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Mar 2 Aoû - 0:01


L'heure de monter le the en T | Feat. Ezechiel |


Il me prends par le col. Il me regarde. Mon front contre le sien. Yeux dans les yeux. C'est un moment assez gênant. Le souffle coupé. Sur mon visage n'apparaît aucun sourire. Froid. C'est ça ! C'est ce à quoi mon visage ressemble. Il est froid, il ne comporte aucun sourire, les yeux sans fond. Il regarde ma pupille, et je n'y comprends rien. Lorsqu'il détache enfin sa main de mon chemisier, mon souffle reprend de nouveau, et un sourire un peu narquois apparaît, bien que ce ne soit absolument pas mon genre. En fait, ce sourire se transforme vite en un sourire joyeux et presque niais, comme mon sourire habituel. Ça c'est enfin moi !

Du thé ? Et des biscuits ? Voilà qui est intéressant. Cet homme est intéressant. Il sort du commun, et ce n'est pas comme tous ces clients que l'on peut voir la plupart du temps ! Enfin, tous les clients sont bizarres, mais certains plus que d'autres.

Tiens ! Enfin quelqu'un du même avis ! L'hippopotame, c'est pas bon ! Je l'aime bien celui-là !  


"- Du thé et des gâteaux ? C'est ça ! Je vous apportes ça dès que possible ! "

Un instant, joli lavande ? Fait-il allusion à la couleur de mes yeux ? C'est ma fois flatteur, et c'est un compliment qui fait plaisir, surtout venant de cet homme, même si je ne le connais pas plus que ça.

Il me demanda comment je faisais pour être à la fois devant et derrière lui ... Perspicace comme question... Mais assez drôle quand on y pense ! J'avais envie de dire "Parce que je suis partout à la fois voyons !" mais ce n'est pas mon genre, et encore moins professionnel.

"- Sans doute puisque vous êtes de côté ? " lui dis-je. C'était logique, non ?

A peine ma phrase finie, je me dirige vers les cuisines, et en arrivant au bar je demande à Hisao de préparer un thé pour le client. Je pars en cuisine, et envoie la commande de petits gâteaux au chef. Je pars m'installer sur une des chaises du bar tout en parlant à Hisao, en attendant que le thé soit près, et les gâteaux aussi. Ils devraient être cuit dans une dizaine de minutes ... Je regarde l'homme par la fenêtre au dessus de l'épaule d'Hisao. Quel étrange bonhomme celui-là !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel T. Shatos

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 31/07/2016

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Mer 3 Aoû - 16:25


« L'heure de monter le thé en T »
Feat Kyalyss
« Au revoir ma jolie Lavande. »

Il sourit largement en agitant sa main en direction de la serveuse, puis, il étire s'étire longuement avant de s'avachir une nouvelle fois sur la table. Si sa position est la même qu'il a adopté avant l'arrivée de la jeune femme, sa tête est cependant tournée en direction du restaurant et son bras placé de tel façon qu'il ne l'empêche pas de voir la bâtisse. Certes, il est bien trop loin pour voir ce qui se déroule dans le restaurant, mais au moins il verra rapidement arriver son thé.

Mon thé, mon magnifique et splendide thé. Viens, je t'attends mon doux, mon beau. Viens et n'oublie pas de faire venir la lavande. Ô mon bel ange, je suis sûr que tu aurais apprécié ma jolie lavande, elle est tellement impassible, tellement stable. Oui, tu aurais sûrement apprécié, n'est-ce pas mon bel ange? Et ses yeux, tu as vu ses yeux ? Je les veux.

Je les
auraient.

Le Chapelier étouffe à moitié le rire qui sors de sa gorge, mais à l'instant ou sa main se dépose sur ses lèvres, il ne peut retenir son éclat. Son rire vide, joyeux et chantant trace son chemin sur la terrasse, qu'importe si les autres clients se retourne vers toi d'un air surpris ou soupçonneux. Qu'importe ce que pense ces pâles copies d'être humains, tes pensées seules importe.

Que voilà un beau public, tu as vu ils me regardent tous, moi et uniquement moi. Ne suis-je point obligé de leur offrir un peu de ma personne pour les satisfaire ? Ho, je me demande ce que je pourrais leur offrir. Je n'ai pas mon matériel pour confectionner un splendide chapeau sous leurs yeux admiratif et je n'ai pas non plus de tasse pour leur offrir un succulent thé frappé. Ni de thé. Par contre je peux me charger de la partie frappée.

Je
frapperais pour mon thé.

Il cesse péniblement de rire, se mord la langue pour y parvenir plus aisément, et se redresse. Il prend quelques minutes pour regarder son public avant de se relever d'un coup. Il grimpe sur la chaise pour monter plus lestement sur la table, le chapelier remet en place ses vêtements, s’époussette et rigole doucement pour attirer l'attention.

« Messieurs, mesdames, mesdemoiselles et adorablement chiens baveurs, bienvenue dans ce restaurant. Choisissez avec sagesse votre menu et faites attention à ne pas manger le doigts de votre voisin en voulant prendre une frite. Oh et n'oubliez pas la courtoisie la plus élémentaire : laissez un pourboire à la serveuse ! Sur ce, je vous laisse avec une énigme pour egayer votre triste plat : Un chat tigré, à quatre pattes, un vers sans patte et trois furets à quatre pattes monte sur un arbre qui est composé de 27 branches. Sur chacune d'elle il y a 13 pommes et 1 prune. D'où viens la prune ?  »

Il retire son chapeau et s'incline pour saluer les quelques personnes l'ayant écouté jusqu'au bout, il va même jusqu'à lancer un clin d'oeil à un enfant le fixant avec autant d'incompréhension que d'admiration. Ce n'est pas tous les jours qu'un imbécile ose parler de la sorte devant plusieurs personne. Quoiqu'on peut avoir un doute le concernant.

Ma lavande. Où est ma lavande, boit-elle mon thé ? Impossible, elle n'en a pas le droit. On ne boit pas mon thé et encore moins dans ma tasse, qu'elle boive dans celle de ce lièvre ou de n'importe qui d'autre, mais on ne boit pas le thé du chapelier. Jamais. Impossible. Impensable. Il me faut rejoindre la lavande, descendre rapidement de la table, voilà comme ça, et me diriger à grande enjambée dans la restaurant. Oh mon bel ange, auras-tu de la compagnie avant la nuit ?

Je me perd, je me noie. Il me faut du thé.
Maintenant

Une fois à l'intérieur, Ezechiel prend la direction du bar en alternant entre le slalom de table, les escalader ou simplement ramper dessous. Le trajet est à peine plus long en agissant ainsi, mais rien ne sert de le lui faire remarquer, il s'en fiche totalement.

Du thé

Il s'approche de la serveuse, lui dépose un bisou sur l'oreille avant de prendre appui sur les tabourets et le bar pour passer de l'autre côté. Son large sourire toujours collé sur ses lèvres, il donne une tape amicale dans le dos de garçon et attrape un verre pour le remplir de plusieurs sirops : grenadine, pêche, menthe et menthe fraiche, puis, le remplie d'eau. Le mélange de couleur est étrange, mais le goût doit sûrement l'être plus.

Pas de thé ?

Il attrape une paille qu'il mâchouille tranquillement tout en posant son regard joyeux, bien qu'il se ternisse peu à peu, dans le regard améthyste de la jeune femme.

« C'est faux. »

Il s'accoude au bar en s'approchant son visage le plus possible d'elle.


Ses yeux.

Mon thé.

Je les veux.

Tous.

Elle aussi. Mannequin à chapeau.

Un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyalyss Hisawa

avatar

Scorpion
Messages : 64
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 16

Ma fiche membre de l'IOA
Mon secteur actuel: Le restaurant
Mon/Ma petit(e) Ami(e): Aucun
Mon nom de code: Violette

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Mer 3 Aoû - 19:25


L'heure de monter le the en T | Feat. Ezechiel |


Je le vois à travers la fenêtre ... Pff, il fait le pitre dehors ! Je me demande ce qu'il peut bien dire. Cet homme n'arrêtera pas de me surprendre ! Tout en parlant à Hisao, mes yeux sont plongés sur lui. Le voici qu'il monte sur la table ! Je n'y crois pas, il va la salir avec ses chaussures ... Je vais encore devoir nettoyer !

"- Et c'est prêt ! Tu peux apporter ce thé au client. "

Super ... Je vais pouvoir rejoindre ce fou ! On va voir ce qu'il me dit. Mais avant, je ferais mieux de vérifier si les gâteaux sont cuit. Je pars alors en cuisine. Rien. Cala fait dix minutes tout de même, cela ne prend pas autant de temps d'habitude. Surtout qu'il n'y a pas trop de commandes en attente ... Ah lala, je n'en peux plus. Je repars m'assoir sur le comptoir ! Ils me feront signe en cuisine quand ce sera prêt ! Je m'assois. Tiens, que vois-je, il n'est plus là ? Client difficile ... Il n'est pas supporté l'attente, c'est ça ? Je ne vais quand même pas annuler la commande !

"*Smack*" Hein ? C'était quoi ça ? Ah tiens, il n'est pas parti ... Je n'ai pas le temps de m'excuser de l'attente, qu'il ... QUOI ? Mais il n'a pas le droit de passer derrière le comptoir enfin ! Et pas de ... Mais enfin ! Que fais-il avec nous bouteilles.

Ses yeux, yeux dans les yeux. Battle de regards, qui gagnera ? Sûrement pas lui. Je le fixe, un regard froid, le visage froid, sans aucun sourire, les lèvres vers le bas.



"- C'est faux."


"- Je sais ce qui es vrai : vous n'avez pas le droit d'être derrière ce comptoir, et vous serez gentils, ces sirop seront ajoutés sur votre note. Buvez le au moins, ne gaspillez pas."

Il veut jouer ? Alors on joue ! Ma fois... Je soupire et mon bras qui soulevait ma tête posée sur le comptoir s’enlève, je recule et et m'éloigne de lui, redressant mon dos.

Après quelques secondes sans rien dire, je brise le silence.


"- Alors imaginez que je suis partout à la fois !"

Tiens ... Mais qu'est-ce que je dis moi ? Ce n'est vraiment pas dans mon habitude de dire ce genre de choses, surtout avec un sourire joueur ! Je ne suis pas joueuse, pourquoi je fais ça ? Je rendre dans son jeu ... C'est immature et vraiment n'importe quoi, cela ne sert à rien. Reprends toi Kyalyss !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechiel T. Shatos

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 31/07/2016

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Ven 5 Aoû - 21:10


« L'heure de monter le thé en T »
Feat Kyalyss
"- Je sais ce qui es vrai : vous n'avez pas le droit d'être derrière ce comptoir, et vous serez gentils, ces sirop seront ajoutés sur votre note. Buvez le au moins, ne gaspillez pas."

Ton sourire s'élargit considérablement alors qu'elle t'apprends l'interdiction, ce n'est pas comme si tu t'en doutais n'est-ce pas, mais comme toujours tu n'en fais qu'à ta tête. As-tu seulement conscience de ce qu'il se passe vraiment autour de toi, je l'ignore et l'ignorerais sans doute jusqu'à la fin des temps. Dès que la serveuse prononce son dernier mot, tu ôtes la paille que tu mâchouillais et la dépose à côté de toi, sur le bar. Tes doigts tapotes le bar en une symphonie désynchronisée, nul logique dans tes mouvements, juste des doigts qui se posent sur le bar pour se relever immédiatement après. Ton regard reste fixé dans le champ de lavande face à toi, un chapeau de cette même teinte le mettrai bien plus en avant. Peut-être avec une tige ou deux de lavande séchée, mais il faudrait s'arranger pour que ça ne fane pas et ne s'étiole pas non plus, voilà qui serait bien difficile à jouer.

Jolie lavande, lavande jolie, offre moi tes yeux et je t'offrirais le monde. Ha, si seulement cela se pouvait.
Tu as raison, d'aussi beaux yeux méritent d'être placé plus en avant. Je lui ferais un chapeau, je[/] dois[i] lui faire un couvre-chef sensationnel, éblouissant, prestigieux ! Un ruban l'entourerait et je fixerais dessus la lavande que j'aurais fait séché avant. Ou après, je peux faire sécher après. Je peux, je veux. Ce que je veux, je le peux car ce que je peux je le veux ! N'est-ce pas fantastique. Merveilleux même ! Mon sourire se détruit en même temps que mes doigts cessent leur joyeuse danse, ma main s'échappe sur sa joue pour la caresser. Suivre la ligne de sa mâchoire avant de se plaquer devant ses yeux pour lui couper la vue. Mon sourire revient, il est là, je le sens, saccadé, mais il est là. Il revient. Pour fêter ça, mes lèvres s'approche tant bien que mal de l'oreille de ma lavande jolie, même si pour ça je dois me coucher à moitié sur le bar.

« Tu. Éa. Perdu. »

Tu ôtes ta main alors même que ton sourire reprendre une forme étrange, quelque chose à mi-chemin entre le plaisir, l'obsession et, si l'on pouvait définir cette dernière partie d'étincelle, de folie. Tu attrapes ton verre multicolore avant de faire sagement le tour du bar pour venir t’asseoir gentiment à côté de l'objet qui semble t'obséder. Pour autant que tu connaisses la définition de « sagement » et « gentiment », cela va de sois. Tu sirotes distraitement ton espèce de cocktail de sirop, qui doit être horriblement sucré et guère bon, mais rien sur ton visage ne permet d'affirmer si tu l'aimes ou non. De toute façon, tant que c'est sucré tu aimes, non ?

J'aime ce qui est sucré, j'aime ce qui est bon.

Je veux du thé.
Je veux des gâteaux.
Je déteste les restaurants.
Je hais les serveurs.
Je
veux
ses
yeux
Offre
moi
ses
yeux.
Tu n'as jamais supporté ne pas pouvoir obtenir le fruit de tes envies, ou peut-être aimes-tu simplement te forcer à ne pas supporter ça. Ton regards grésilles, tes doigts pianotes sur le bar et tu n'en peux plus. Le temps écoulé est tout à fait raisonnable, mais au fond de toi tu es persuadé d'avoir attendu une heure. Tu ne sais même plus si tu as véritablement passé commande, pas vrai ? Te perdre dans tes désirs dérisoire t'empêches trop souvent de faire attention à tes souvenirs. A moins que tu ne t'en fiche totalement. Tu réduis ton sourire, trempe un doigt dans ton verre et l'approche de tes yeux pour laisser couler la perle. Elle s'écoule doucement sur ta joue telle une larme pendant que tu prends un regard triste du chien abandonné.

« Je vais mourir sans t. Certes, nous mourrons sans t, mais on peut dire que l'on meurt en t. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyalyss Hisawa

avatar

Scorpion
Messages : 64
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 16

Ma fiche membre de l'IOA
Mon secteur actuel: Le restaurant
Mon/Ma petit(e) Ami(e): Aucun
Mon nom de code: Violette

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Dim 18 Sep - 16:05


L'heure de monter le the en T | Feat. Ezechiel |


Cet homme me fait peur. Mais il me fait rire en même temps. Aaaahrg ! Je ne me comprends pas moi même. Le regardant faire ses drôles de choses, j'ai le regard dans le vide, le visage froid. Je me demande bien à quoi cet homme peut-il aspirer réellement ? Et à quoi pense-t-il avant de parler ? Ses phrases sont dénudées de sens. Je suis certaines que des tas et des tas d'idées se bousculent dans sa tête. Des idées loufoques, des pensées troublées. Lorsqu'il finit de tripoter ma joue et de me murmurer des choses étranges, je soupire, et m'en vais chercher en cuisine, la réponse à son désir.


"- Monsieur voudrait bien repartir s'assoir à sa table ? Votre thé et vos gâteaux sont prêt. "

Je prends la tasse de thé, et la met sur une sous-tasse pour ne pas me brûler, et salir la table. L'assiette de petits biscuits dans l'autre main, je m'en vais dehors, ouvrant la porte d'un coup de hanche, pour ne pas faire tomber le contenu de la vaisselle que je tiens entre les mains. Va-t-il me suivre ? Ou bien Monsieur décidera finalement de s'installer dedans ?

Je soupire. A croire que ma vie se résume en ça : soupirer. Pourquoi ? Je suis bien ici ! D'ailleurs, ile me tarde de finir mon boulot. S'il n'y a pas trop de monde, j'ai des chances de finir vers 21 heure. Si non, j'en aurait au moins jusqu'à 23 heure, ou minuit, à voir. En arrivant à la maison, je saute dans mon canapé, et après je file me préparer un bon bain ! Il fait si chaud. D'ailleurs, demain, je suis en congé, je pourrais aller à la plage ? Ah, bref ! Ce n'est pas le sujet ! Les clients attendent !

J'arrive dehors, la cohue. Une foule de personnes semblent attendre. Mais quoi donc ?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Random

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 22/07/2016

MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    Jeu 27 Oct - 15:11

Random arriva sur le dos de sa fidèle licorne Lily. Lily déposa son ami Random, et reparti voler plus loin. Random regarda le monde, cherchant encore une victime sur laquelle faire son petit bazar. Il y avait grand choix, comme il n'y en avait pas. Il hésita, regarda, marcha, espionna, et là. Là, enfin, il l'avait trouvé. La Lavande du bar. Et l'autre fou, là, là bas, qui lui faisait concurrence.
Random s'installa sur une table, et regarda l'attroupement. Les gens semblaient réfléchir, et attendre.
Random se leva. Random rentre dans le restaurant, et sauta sur le dos de la jeune lavande. Il s’agrippa à son dos, et resta là le temps que la jeune fille réagisse à son action. Il adorait sauter sur le dos des gens, comme il adorait mettre les tables à l'envers, ou prendre de l'herbe et la lancer partout, ou la cacher dans les cheveux de ses amis. Depuis le dos de la lavande, il sourit d'un air bête, niais, et fit coucou de la main au vieux fou qui tournait en rond et faisait n'importe quoi depuis sont arrivée sur la terrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de monter le thé en T ♦ Feat Kyalyss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blagues & Insolites
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Monter son stuff soi même
» Heure du début du draft?
» Dernier heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maboroshi World :: Zone RP :: La ville :: Restaurants, Bars et cafés :: Restaurant "au petit plaisir"-
Sauter vers: